La Criée comment ça marche ?


Au port de pêche de Lorient, la vente informatisée a depuis longtemps remplacé la vente à la voix effectuée par un crieur. Aujourd'hui, les acheteurs du port de pêche de Lorient achètent régulièrement sans avoir le produit sous les yeux. La vente y a gagné en transparence et en loyauté des marchés.

Il existe deux systèmes de vente à Lorient.

1/ La vente de la pêche fraîche au large, ou vente hauturière.

Celle-ci s'effectue tous les matins, du lindi au vendredi, à partir de 5h45. Elle se fait essentiellement sur catalogue et principalement à distance, même si une salle équipée d'un écran vidéo est toujours à la disposition des acheteurs locaux. Les lots commercialisés font entre 200 et 500 kilos. On parle alors de marché de gros.

2/ La vente de la pêche côtière, dite vente côtière.

Celle-ci se déroule en plusieurs étapes :

Dans l’après-midi, les fileyeurs et les ligneurs, sont les premiers à rentrer au port et à débarquer leur marchandise.

De minuit à 4h du matin, c’est au tour des chalutiers de débarquer leur pêche.

Un tirage au sort est effectué la veille au soir pour déterminer l’ordre de passage des bateaux à la vente.

La vente commence à 4h du matin dans la criée 3. Elle se fait par un système d'enchères descendantes.

Les produits défilent devant les acheteurs sur deux convoyeurs parallèles. Deux écrans géants affichent le numéro du lot, le nom du bateau, l’espèce, la taille, la qualité et le poids. Selon les cours du poisson, le responsable de la vente fixe le prix de départ et déclenche l’enchère qui descend centime par centime. Une enchère dure en moyenne moins de dix secondes.

17% des achats sont aujourd'hui effectués à distance.

Après la vente, la facturation et l’encaissement des transactions, ainsi que le versement des sommes dues aux producteurs sont effectués par les services du port.

Pour en savoir plus :