Actualité


 
mercredi 30 janvier 2019

VŒUX DU PORT : « NOUS DEVONS NOUS CONCENTRER SUR NOS FORCES »

Comme le veut la tradition, Jean-Paul Solaro, président du port de pêche de Lorient Keroman, s’est plié samedi dernier à la cérémonie des vœux à laquelle était associé le port de commerce. L’occasion de saluer l’ensemble des acteurs portuaires. Et d’évoquer les chantiers à venir pour le premier port de pêche français.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Il y avait un absent remarqué cette année aux traditionnels vœux de Lorient Keroman. Président du port pendant 25 ans avant de quitter ses fonctions il y a tout juste un an, Maurice Benoish s’était fait excuser. C’est son successeur, Jean-Paul Solaro, qui s’est plié à l’exercice pour la première fois. L’occasion pour le nouveau président de rappeler le bilan d’une année 2018 jugée « plutôt moyenne après trois années exceptionnelles ». Baisse générale de 6% pour le pôle halieutique d’un côté, hausse de 17% du taux d’occupation du terre plein de l’Aire de Réparation Navale (ARN) de l’autre, pas de quoi pour autant sombrer dans le pessimisme. « Nous devons nous concentrer sur nos forces, a insisté Jean-Paul Solaro. La première vient du marché et de la demande sans cesse croissante des consommateurs pour les produits de la mer. La deuxième, d ‘une solidarité historique de tous les acteurs portuaires. La troisième, d’un écosystème unique qui concentre à Lorient trois activités complémentaires : l’halieutique, la réparation navale et l’installation d’entreprises sur le domaine portuaire ». Enfin, évoquant la problématique du Brexit et les craintes liées à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le président de la Sem Lorient Keroman a tenu à saluer le personnel du port « habitué à l’incertitude et aux événements difficiles ».

Les nouveaux chantiers pour 2019

Symboliquement, et pour la deuxième année consécutive, le port de pêche et le port de commerce s’étaient associés pour formuler leurs vœux d’une même voix. Manière de montrer que, là encore, « l’union fait la force ». Côté projets pour l’année qui s’ouvre, le premier port de pêche français n’en manque pas. Avec un objectif principal mis en exergue par son président : « améliorer la satisfaction de nos clients ». Plus de 210 entreprises sont aujourd’hui installées à Lorient Keroman. Pour la seule année 2018, 13 opérations d’installation, d’extension ou de rénovation ont été enregistrées, comme la construction du nouveau bâtiment des Viviers de Loctudy ou l’arrivée du bureau d’achat de marée du groupe Auchan. Parmi les principaux chantiers prévus pour 2019, on retiendra le réaménagement des deux cathédrales Est et Ouest, la poursuite de la reconquête foncière, notamment sur la presqu’ile de Keroman, la réalisation d’une nouvelle station de pompage d’eau de mer propre ou encore l’extension du terre plein de l’ARN. L’année qui démarre pourrait également voir aboutir le projet de déconstruction de navires envisagé depuis plusieurs années sur le port de Lorient Keroman.