Actualité


 
mercredi 19 décembre 2018

ISO 14001 : LE POLE RÉPARATION NAVALE CONSERVE ET ÉTEND SA CERTIFICATION

Auditionné en octobre dernier, le port de Lorient Keroman vient d’obtenir la reconduction pour trois ans de sa norme ISO 14001 sur l’Aire de Réparation Navale. Celle-ci s’étend désormais aux ateliers de maintenance et à la rive gauche du Scorff.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

 

C’est une norme difficile à obtenir et tout aussi compliquée à conserver. Certifiée ISO 14001 pour la première fois en janvier 2016, l’Aire de Réparation Navale (ARN) de Lorient Keroman vient à nouveau d’obtenir sa certification pour une nouvelle période de 3 ans. Mené par l’Afnor, l’audit s’est déroulé pendant le mois d’octobre sur une période de 2 jours et demi. Le résultat est tombé en novembre : la norme ISO 14001 est reconduite jusqu’en janvier 2022. Mieux, elle est désormais étendue à deux nouvelles zones. D’abord aux ateliers de maintenance qui font la jonction entre le pôle halieutique et l’ARN. Ensuite à la rive gauche du Scorff sur laquelle se trouve une zone de 6 hectares pouvant accueillir des navires à forts tirants d’eau et que gère également la Sem Lorient Keroman depuis fin 2016. La certification englobe donc désormais ces trois espaces regroupés sous le terme : « pôle de construction et de réparation navales de Keroman ».

Vers une nouvelle politique environnementale

Assurément une bonne nouvelle pour Anouck Le Crann, responsable QHSE du port. « Cette recertification montre que notre système de management environnemental est pertinent et en adéquation avec les objectifs de la norme », constate-t-elle. Particulièrement exigeante, la norme ISO 14001 permet d’évaluer précisément et de maîtriser au maximum les impacts de ses activités sur l’environnement. Si la norme est attribuée pour une période de 3 ans, elle est soumise chaque année à un audit de suivi externe et peut donc être remise en question à tout moment. « Pour l’heure, cela va nous permettre de finaliser notre politique environnementale et d’y intégrer de nouveaux axes de travail », poursuit la responsable. A compter du 1er janvier 2019, quatre volets prioritaires seront définis : la maitrise des risques environnementaux, la valorisation des déchets, la réduction des pollutions atmosphériques et l’ancrage d’une culture environnementale forte auprès de tous les acteurs portuaires. « La certification ISO 14001 ne dépend pas seulement de nous mais de l’action de tous. Il est important pour cela de créer une proximité entre les usagers et de favoriser les échanges », explique Anouck Le Crann. Souvent cité en exemple, le pôle construction navale de Lorient Keroman s’est engagé depuis de longues années dans une démarche environnementale ambitieuse qui porte aujourd’hui ses fruits. Entre 2016 et 2018, il a ainsi réduit de près de 20% sa consommation d’électricité.