Actualité


 
mardi 30 mai 2017

LES TRAVAUX D’AMÉNAGEMENT REPRENNENT SUR LE PORT

C’est un cycle sans fin qui montre que Lorient Keroman ne cesse d’investir dans de nouveaux outils et aménagements afin de maintenir un très haut niveau d’équipements. Dans les semaines et les mois à venir, plusieurs chantiers devraient démarrer. Revue de détail.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Après avoir refait le bas, puis le haut, cette fois, c’est à la toiture que le syndicat mixte* du port de Lorient Keroman a décidé de s’attaquer. En l’espace de trois ans, la gare de marée de 36 portes aura bénéficié ainsi d’un lifting complet. « Le budget est de 325 000€, financé à 100% par le syndicat mixte. Les travaux doivent commencer la semaine prochaine », indique Pierre-Gilles Le Marer, adjoint de l'antenne portuaire régionale. Ils consisteront à remplacer les 3000m2 de bacs acier qui composent la toiture actuelle par des plaques d’aluminium prévues pour durer beaucoup plus longtemps. Fin de chantier prévue avant le mois d’août. Viendront ensuite les travaux de réaménagement du bâtiment appelé Europêche. Anciennement occupé par Capitaine Houat, le rez-de-chaussée servait à l’époque à l’emballage des produits. Totalement libre depuis le déménagement de l’entreprise à Lanester, suite à l’incendie de 2013, les 1200m2 d’espaces disponibles devraient être entièrement refaits. « C’est simple, on casse tout, on dépose tout et on refait tout », commente Pierre-Gilles Le Marer, en précisant le budget de l’opération, porté là encore par le syndicat mixte : « 1,2 million d’euros ». Les travaux doivent permettre la mise en froid positif (entre 2 et 4 degrés) de la totalité de l’espace qui sera alors transformé en zone d’allotissement pour les produits hauturiers. La chambre froide existante sera également entièrement reconditionnée à une température de -18C° et mise à disposition des mareyeurs pour du stockage provisoire de produits congelés.

Coup de jeune pour les ateliers de marée

Ainsi réaménagé, le bâtiment Europêche permettra de libérer en partie la criée 4 (où se fait aujourd’hui l’allotissement hauturier) et de réserver la criée 2 aux apports des pélagiques et du poisson de saison : thon, anchois, sardine… Les travaux doivent commencer fin juin pour s’achever début 2018. A cette date, un troisième chantier devrait démarrer sur le port : celui de la rénovation des ateliers de marée. Construit pour les plus anciens d’entre eux en 1927, date d’inauguration du port, la plupart ont besoin d’un petit coup de jeune. « Le béton a souffert par endroit. Il y a parfois des infiltrations d’eau. C’est aussi important en termes d’esthétique pour l’image du port. Les mareyeurs reçoivent leurs principaux clients ici », note Benoit Jaffré, directeur de la SEM Lorient Keroman. L’entreprise gestionnaire du port a donc décidé de prendre en charge ce dossier, dont le coût est estimé à 700 000€. « Au lieu que chacun fasse cela dans son coin, ça nous a paru plus intelligent de coordonner le chantier en négociant les prix, y compris pour nos propres ateliers, puis de refacturer le coût des travaux à chaque mareyeur en l’étalant dans le temps », précise le responsable. Les appels d’offres devraient être lancés « dans les semaines à venir ». Suivront ensuite une longue liste de travaux déjà notés dans les agendas : Installation de murs coupe-feu, démolition des ateliers au pied de l’ancienne glacière, sécurisation des alimentations électriques et extension du système d’incendie, rénovation du pan coupé et des bureaux administratifs, construction du futur bâtiment de lavage des caisses…

* Le syndicat mixte de Lorient Keroman est composé à 60% de la région Bretagne et à 40% de Lorient Agglomération.