Actualité


 
mercredi 01 janvier 2020

UN NOUVEAU DISPOSITIF DE VIDÉOSURVEILLANCE SUR LE PORT

D’ici 2022, 110 caméras numériques seront installées aux quatre coins de Lorient Keroman. Un nouveau dispositif de vidéosurveillance qui vient en complément d’un plan plus général de sécurisation mis en place sur l’ensemble de la concession portuaire.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

75 caméras analogiques aujourd’hui. 110 caméras numériques demain. La SEM Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port, a décidé de revoir intégralement le dispositif de vidéosurveillance mis en place depuis 2008. « Le système était devenu obsolète. Cela fait partie d’un plan plus général de sécurisation des infrastructures portuaires », indique Marc Poitrenaud, responsable technique du port. Etalés sur 4 ans, de 2019 à 2022, les travaux permettront de remplacer les caméras déjà installées sur l’ARN, le quai du Pourquoi Pas, aux différentes entrées du port, dans les criées et le long des quais. Mais aussi d’en installer de nouvelles à l’intérieur de Keroman, qu’on appelle aussi la petite concession. Confié à l’entreprise Lautech, le chantier représente un budget de 260 000€ (hors taxe) financé par la Sem Lorient Keroman.

Effet dissuasif

Beaucoup plus performantes que les anciennes, les nouvelles caméras numériques seront fixes et équipées d’un grand angle. Elles filmeront en permanence avec une qualité d’image supérieure lorsque des mouvements seront détectés afin de gagner en précision. « Les images sont conservées une semaine et ne peuvent être regardées que par certaines personnes habilitées », précise Marc Poitrenaud. Plusieurs écrans de contrôle installés dans le bureau du port permettent également d’observer en temps réel ce qui se passe aux quatre coins de Keroman. Signalé par des panneaux installés aux entrées du port, le dispositif de vidéosurveillance permet à la fois de vérifier ce qui s’est passé sur place en cas d’incidents (vol, dégradations…) mais aussi, par effet dissuasif, de limiter les allées et venues sur les zones portuaires, particulièrement la nuit et le week-end. Une fois déployées sur l’ensemble de la concession portuaire, les nouvelles caméras viendront compléter le système de sécurisation déjà mis en place, qui comprend notamment le fonctionnement de portails automatiques à chaque entrée du port activés par badge ou par reconnaissance visuel pour faciliter l’accès à la gare de marée aux poids lourds.