Actualité


 
mercredi 08 juillet 2020

UN PREMIER PAS VERS L’AUTOMATISATION DES BORNES ÉLECTRIQUES

Les premières bornes nouvelle génération ont été installées le long des quais de Lorient Keroman. A terme, c’est tout le système d’approvisionnement électrique qui sera automatisé sur le port. Avec un double objectif : améliorer le service et fiabiliser la facturation.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

L’opération a été divisée en 4 phases. Et devrait durer jusqu’en 2022. C’est dire si le chantier est important, même si visuellement il n’a rien d’exceptionnel. La SEM Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port de pêche, a décidé de remplacer l’ensemble des bornes électriques installées le long des quais, et dont certaines ont plus de 30 ans. Un équipement évidemment indispensable pour les navires en escale. D’où la nécessité de ce vaste chantier démarré en début d’année. Les premières bornes ont été réceptionnées la semaine dernière. Cette première phase concerne pour l’instant le quai des 100 mètres et celui des 115 mètres, ainsi que le môle Michel Tonnerre, côté extérieur. La deuxième phase, qui devrait s’achever d’ici la fin de l’année, permettra l’installation de nouvelles bornes cette fois sur le côté intérieur du quai Michel Tonnerre et le long du quai des 70 mètres.

Automatisation par badge électronique

La troisième phase, prévue pour 2021, concernera le quai qui longe les criées 1 et 2. Contrairement aux équipements actuels, « les bornes seront installées bord à quai pour éviter que les chariots ne roulent sur les rallonges électriques », précise Marc Poitrenaud, responsable technique du port. Enfin, la quatrième phase permettra de modifier et d’automatiser les bornes déjà installées le long des criées 3 et 4 et sur le quai du Pourquoi Pas. L’ensemble du système fonctionnera alors grâce à des badges électroniques qui permettront aux usagers de se connecter directement à leur compte. « Une fois leur badge reconnu, les pêcheurs n’auront qu’à appuyer sur un bouton qui déclenchera un compteur personnel. En partant, il leur suffira de rappuyer sur ce bouton pour stopper le comptage », explique Marc Poitrenaud, qui précise : « L’objectif est de faciliter le service et de fiabiliser la facturation en évitant que certains compteurs ne restent ouverts après leur utilisation ». Au total, une cinquantaine de bornes devraient être installées le long des quais ou simplement automatisées. Budget de l’opération ? Un peu plus de 650 000€, totalement pris en charge par la Sem Lorient Keroman.