Actualité


 
mercredi 16 mai 2018

NOUVEAU SUCCÈS POUR LE SALON NAVEXPO

Les années se suivent et se ressemblent pour le salon d’affaires Navexpo. Organisé pour la troisième fois le long des quais de Lorient La Base, l’événement a une nouvelle fois attiré nombre d’exposants et de bateaux à flots, qui en font sa particularité.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Depuis quelques jours le long des quais de Lorient La Base, les vestes de quart des skippers du pôle course au large ont cédé la place aux vestes de costume des visiteurs du salon Navexpo. Et vu l’affluence observée sous les immenses chapiteaux ou sur les pontons, le « rendez-vous d’affaires international dédié aux professionnels de la mer » a une nouvelle fois fait le plein. Il faut dire que pour sa troisième édition, le salon a pu compter sur une météo particulièrement clémente. Mais aussi sur un nombre d’exposants en hausse par rapport aux deux premières éditions. Ils étaient ainsi 90 cette année, issus de tous les secteurs maritimes : du transport aux énergies marines, en passant par la pêche, la sécurité ou encore les travaux offshore. Même constat du côté des pontons du port de Lorient La Base qui comptaient une quinzaine de navires venus s’y amarrer. Car c’est bien cette particularité qui fait tout l’intérêt de Navexpo. « Les professionnels apprécient de pouvoir exposer leur bateau à flots et de proposer des essais en mer », indique Gildas Bernard, l’organisateur.

Manque de pêcheurs

Parmi ces embarcations, on trouvait le Gavrinis, nouveau navire de 27 mètres des Phares et Balises, qui a été baptisé en ouverture du salon, mardi. Les visiteurs ont également pu découvrir le Jif Maoré, navire transportable multifonctions de 17 mètres de VDC Offshore, un bateau de travail de 20 mètres de la société de services maritimes Ship As A Service installée à Lorient Keroman, une barge de lutte contre les incendies du SDIS 56, ou encore  la toute nouvelle vedette de sauvetage de la station SNSM du golfe du Morbihan fabriquée par le chantier Alumarine de Couëron. Deux navires de pêche, un ligneur et un fileyeur étaient également exposés le long des pontons. Le comité départemental des pêches du Morbihan en a d’ailleurs profité pour animer une conférence sur les besoins en recrutement des armements à la pêche. « On manque actuellement de pêcheurs professionnels en Bretagne. La filière offre d’excellentes perspectives d’avenir et des salaires attractifs », explique-t-il. Signe, là encore, que les métiers de la mer se portent plutôt bien en ce moment. A l’image du succès de cette 3ème édition de Navexpo.