Actualité


 
mercredi 31 janvier 2018

JEAN-PAUL SOLARO PREND LES COMMANDES DU PORT

Élu à l’unanimité le 24 janvier par les 12 administrateurs de la Sem Lorient Keroman, Jean-Paul Solaro succèdera à compter du 1er février à Maurice Benoish. Le nouveau président veut s’inscrire dans la continuité de son prédécesseur afin de poursuivre la modernisation du port.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

« C’est une transition qui se fait sans difficulté, avec une élection à l’unanimité, et dans le sillon tracé par Maurice depuis des années ». C’est ainsi que Norbert Métairie, maire de Lorient et président de Lorient Agglomération, a conclu sa courte intervention lors de la conférence de presse donnée mercredi 24 janvier pour annoncer le nom du nouveau président du port de Lorient-Keroman. Quelques instants auparavant, il avait salué le travail accompli par Maurice Benoish à la tête de la Sem Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port, depuis 25 ans. « Le port de pêche est aujourd'hui une place commerciale forte. Il tient le premier rang à l'échelle nationale. Maurice Benoish a joué un rôle majeur dans cette évolution », avait-il alors déclaré. L’intéressé, visiblement quelque peu ému par ce passage de relais, a souhaité « bon vent » à son successeur en commentant : « Je ne dis pas que j’ai fait le tour après toutes ces années, mais il faut bien s’arrêter un jour (…). La confiance a toujours été de mise dans nos échanges avec les élus. Ce fut quelque chose de primordiale qui nous a permis de rebondir dans les moments difficiles. Je suis très heureux de passer la main à Jean-Paul. Si j’avais eu à choisir quelqu’un, c’est à lui que j’aurais pensé. J’espère qu’il ne fera pas pareil que moi, qu’il fera différemment. Une autre époque arrive, je ne m’en fais pas pour l’avenir du port ».

Pas de révolution

Adjoint au maire en charge des finances et conseiller communautaire, c’est donc Jean-Paul Solaro qui prendra officiellement la barre du port à compter du 1er février. A 66 ans, le nouveau président dit avoir accepté son poste après « une rapide consultation familiale ». Et assure qu’il se mobilisera « pleinement » pour poursuivre le travail de son prédécesseur. Il devrait d’ailleurs démissionner de son poste d’adjoint au maire dès le mois prochain. Administrateur de la Sem Lorient Keroman depuis 2008, Jean-Paul Solaro connaît bien le port et ses acteurs. Des gens chez qui il apprécie « la franchise », « la capacité à se fédérer » et une certaine « simplicité dans les rapports humains ». « Je ne vais pas faire de révolution », promet-il. « Avec Maurice Benoish, le port a été mis sur de bons rails. C’est devenu le cœur névralgique de toute une filière qui ne peut vivre que par la rentabilité de ses services. Il faut donc continuer à moderniser le port pour lui permettre d’avoir un temps d’avance. Cela ne peut se faire sans investissement, et donc sans argent public ». Si à la différence de Maurice Benoish Jean-Paul Solaro ne peut se targuer d’une longue carrière maritime, il met en avant son propre fil rouge professionnel qu’il résume ainsi : « un engagement constant dans le développement local sous toutes ses formes ». Reste un point commun entre les deux hommes : « la passion ». « J’ai toujours eu du mal à faire les choses à moitié », constate le nouveau président du premier port de pêche français. Nul doute qu’il saura poursuivre l’œuvre accomplie depuis 25 ans par son prédécesseur.