Actualité


 
mercredi 10 octobre 2018

DES BARQUETTES DE POISSON FRAIS MICRO-ONDABLES « MADE IN » LORIENT KEROMAN

Accompagné par ID Mer et 5°Ouest, la jeune société SkinPack Océan, dirigée par Frédéric Scelles (Chalut des 2 Ports et Viviers Quiberonnais Marée) vient d’être primée par le magasine Produits de la Mer. Elle commercialise depuis quelques mois des barquettes de poissons frais destinées à une toute nouvelle clientèle.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

2 minutes 30 de cuisson sans aucune autre intervention que de mettre sa barquette de poisson frais, encore filmée, dans le micro-onde. Voilà ce que propose depuis quelques mois dans les rayons des supermarchés la jeune société lorientaise SkinPack Océan. Un produit novateur, commercialisé sous la marque Océfrais, qui vient d’être primé par le magazine spécialisé Produits de la Mer. Belle récompense pour l’un de ses créateurs, Frédéric Scelles, qui s’est lancé dans cette aventure avec un associé venu des Sables d’Olonne, Jonathan Arnaudeau. « On s’est posé la question : Que recherchera le consommateur de demain ? Un, faire les choses vite. Deux, trouver un produit sans arêtes. Trois, cuisiner sans odeur ». Le projet aura mis 4 ans à voir le jour. Accompagné par le centre technique ID MER, il aura d’abord fallu trouver les bonnes méthodes de conservation : « Une année de travail et des batteries de tests », se souvient Frédéric Scelles.

Des produits 100% bretons

Le mareyeur lorientais, déjà propriétaire du Chalut des 2 Ports et des Viviers Quiberonnais Marée, décide ensuite de se rapprocher de 5° Ouest. Fraichement installée sur le port de Lorient Keroman, l’entreprise a développé une technique de conservation très spéciale appelée HPP pour High Pressure Preservation. « Il s’agit d’un traitement à très haute pression tenu secret. La difficulté étant de savoir à quelle pression et combien de temps exposer le poisson », poursuit-il. Grâce au procédé, les produits de la marque Océafrais atteignent une DLC (date limite de consommation) de 10 jours quand un produit standard ne dépasse pas les 3 ou 4 jours. « Cela permet de gérer beaucoup plus facilement les stocks et de limiter la casse sur de grands volumes ». Mis en barquette dans un emballage micro-ondable, les filets de julienne, de merlu ou de lieu noir, « pêchés à 100% par des navires bretons », se cuisent très facilement, en un minimum de temps. « Surtout ça ne dénature absolument pas le goût du produit qui cuit dans son eau », insiste le chef d’entreprise. Destiné essentiellement aux grandes surfaces et aux drives, les barquettes de SkinPack Ocean sont pour l’heure distribuées à petite échelle. « On est dans une phase de lancement. Pour l’instant, il faut beaucoup communiquer pour faire découvrir le produit aux gens et leur donner envie d’essayer », constate Frédéric Scelles. Déjà associé à plusieurs magasins Leclerc en Bretagne, le mareyeur espère trouver d’autres partenaires pour poursuivre le développement de sa nouvelle gamme de poissons.