Actualité


 
jeudi 10 juin 2021

ESCALE EXCEPTIONNELLE DU JEAN-PIERRE LE ROCH CHEZ NAVAL GROUP

Le chalutier de 42 mètres de la Scapêche, trop lourd pour être mis à sec sur l'anneau de Keroman, a été accueilli dans le bassin n°3 du groupe industriel Naval Group. Une décision exceptionnelle saluée par tous les acteurs de la réparation navale lorientaise




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer
Crédit photo : Xavier Dubois

Crédit photo : Xavier Dubois

L'opération a été largement relayée par les médias locaux. Il faut dire que l'événement est considéré comme exceptionnel. Mardi 1er juin, peu après 9h00, le chalutier Jean-Pierre Le Roch, accompagné par deux remorqueurs, a fait son entrée dans le bassin n°3 de Naval Group, situé le long du Scorff.

L'accueil d'un navire civil dans cet espace traditionnellement réservé aux bâtiments militaires est tout simplement une première. Trop lourd pour être soulevé par l'élévateur à bateaux de 650 tonnes de Keroman, le Jean-Pierre Le Roch, 42,70 mètres de long, propriété de l'armement Scapêche, effectue d'ordinaire ses escales techniques du côté de Concarneau. Mais cette fois, la cale sèche du port finistérien était occupée par l'Atalante, navire océanographique de 85 mètres d'Ifremer.

Restait deux solutions pour l'armateur lorientais : trouver un autre chantier naval hors de Bretagne, Bordeaux, La Rochelle, Dunkerque... Ou obtenir l'autorisation d'utiliser exceptionnellement la forme n° 3 de Naval Group, entreprise industrielle spécialisée dans la construction navale militaire, dont les sites sont hyper sécurisés.

Dispositif spécial de sécurité


A la demande de la Scapêche et de la Sem Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du pôle réparation navale de Lorient, et dans le cadre des bonnes relations de voisinage entretenues par ces différents structures, la direction du groupe industriel a accepté de faire une petite entorse à la règle. Et d'accueillir le Jean-Pierre Le Roch, le temps de sa révision annuelle. Olivier Le Nézet, président du port de Lorient Keroman, s'est félicité de cet accord permettant de « préserver l'emploi local », tout comme les représentants de l'IPL (Interprofession du Port de Lorient) qui fédère une soixantaine d'entreprises spécialisées dans la construction et la réparation navales.

Pour permettre aux intervenants extérieurs à Naval Group d'accéder au chalutier, un dispositif de sécurité a été spécialement conçu : entrée spécifique et présence de gardiens, balisage, réalisation d'une zone de vie réservée... Une fois son escale technique terminée, le Jean-Pierre Le Roch, baptisé ainsi en 2015 en hommage au fondateur des Mousquetaires, reprendra la mer pour une prochaine campagne au large de l'Écosse, sa zone de pêche habituelle.