Actualité


 
mercredi 04 décembre 2019

DE LOURDS INVESTISSEMENTS RÉGIONAUX POUR SOUTENIR LA RÉPARATION NAVALE

Propriétaire du port de Keroman depuis 2007, la région Bretagne est l’un des soutiens indispensables de la réparation navale lorientaise. En 10 ans, ce sont près de 6 millions d’euros qui ont été investis pour répondre aux besoins des entreprises. Tour d’horizon complet à l’occasion d’une visite de terrain sur la rive gauche du Scorff.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer
Gaël Le Saout, conseillère régionale et Jean-Paul Solaro, président de la Sem Lorient Keroman

Gaël Le Saout, conseillère régionale et Jean-Paul Solaro, président de la Sem Lorient Keroman

Les rayons du soleil qui balaient ce matin là le quai des TCD sont sans doute un signe. Propriété de la région Bretagne, géré par la Sem Lorient Keroman, cet équipement de 180 mètres de long situé sur la rive gauche du Scorff connaît désormais une activité au beau fixe. « C’est un quai que beaucoup ne connaissaient pas et qui, depuis trois ans, a prouvé toute son utilité », se félicite Gaël Le Saout, conseillère régionale pour le Pays de Lorient. Avant d’atteindre cette vitesse de croisière, la Région y aura consacré de lourds investissements : 5 M€ entre 2009 et 2014 pour réhabiliter totalement une zone qui s’étend sur 7 hectares (alimentation en énergie, déconstruction de bâtiments, réfection du front d’accostage, mise en place d’une grue sur rails…). En 2018 et 2019, la collectivité a également dépensé 170 000€ au changement de dispositif d’amarrage des ras débordoirs et 130 000 € à la protection cathodique des pieux du quai des TCD. La rive gauche du Scorff peut désormais accueillir des navires à fort tirant d’eau qui n’ont pas accès à l’aire de réparation navale (ARN) du port de Keroman. « Il était important de pouvoir offrir cette solution aux entreprises de la réparation navale et de permettre ainsi à l’activité de se développer », précise Gaël Le Saout. 

Ouvrir de nouveaux espaces

L’ARN n’est pas en reste puisque, là encore, la Région Bretagne y consacre des investissements conséquents. Entre 2016 et 2018, elle a notamment participé aux travaux de consolidation du terre-plein (140 000€), ainsi qu’à la remise à niveaux des pieux de la darse (45 000€). Et contribue désormais, au côté des acteurs locaux (Lorient Agglomération, Sem Lorient Keroman, Interprofession du Port de Lorient et agence Audélor) au programme d’optimisation de l’anneau de Keroman qui vise au développement de la réparation navale lorientaise. C’est justement dans ce cadre que la Région a lancé, il y a un peu plus d’un mois, des travaux d’aménagements sur une vaste zone comprise entre les chantiers Piriou et AML. A partir du printemps 2020, celle-ci pourra recevoir des navires lourds, jusqu’à 250 tonnes. Budget de l’opération : 540 000€. « L’idée c’est de pouvoir ouvrir de nouveaux espaces pour mieux répondre aux besoins des entreprises pendant les pics de fréquentation que l’ARN connaît chaque année », explique Jean-Paul Solaro, président de la Sem Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port. D’autres travaux et investissements devraient suivre, comme l'acquisition d'un nouveau chariot automoteur par la Sem, le réaménagement des cathédrales et la déconstruction des bâtiments ex-chantiers Navtis par le Syndicat Mixte du port.