Actualité


 
mercredi 19 juin 2019

LA PLUIE N’ARRÊTE PAS LES FIDÈLES A PORTS EN FÊTE !

Malgré une météo plutôt maussade, la 13ème fête du port de pêche, qui avait lieu ce week-end, a attiré nombre de visiteurs le long des quais de Lorient Keroman. Une édition marquée par deux événements : le baptême du Dolmen. Et l’inauguration du quai Françoise Olivier-Coupeau.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer
Crédit photo : Thierry Prat

Crédit photo : Thierry Prat

Certes, il y a eu quelques gouttes de pluie qui sont venues perturber le programme. Certes, les visiteurs étaient sans doute un peu moins nombreux que les années précédentes. Reste que la 13ème fête du port de Lorient Keroman, désormais baptisée Ports en Fête, fut à n’en pas douter une belle réussite. « On a bravé les éléments, comme de bons marins. Les fidèles étaient là, à poste, avec la même ferveur », souligne Jean-Paul Solaro, président de la Sem Lorient Keroman. Il suffisait de voir la foule rassemblée sur les quais dimanche après midi, sous un beau soleil enfin retrouvé, pour s’en convaincre. Au delà des chiffres de fréquentation, on retiendra surtout de cette nouvelle édition deux événements particulièrement marquants.

Tradition respectée

Le premier s’est déroulé samedi en début d’après-midi. Comme le veut la tradition, le Dolmen, nouveau chalutier de l’armement Apak, a été baptisé par le père Bruno en présence notamment de Norbert Métairie, président de Lorient Agglomération, des représentants de la filière halieutique et des familles de marins. C’est Nathan (11 ans), le jeune fils du patron, qui a eu l’honneur de casser la traditionnelle bouteille de champagne sur la coque noire du navire. Construit par les chantiers Padmos, aux Pays Bas, le Dolmen est la réplique exacte du Marie-Lou, autre chalutier senneur commandé par l’Apak et arrivé cet hiver à Keroman.

Hommage à une femme de convictions

L’autre moment fort du week-end fut l’inauguration du quai Françoise Olivier-Coupeau. Elue à l’Assemblée Nationale en 2007, succédant alors à Jean-Yves le Drian avec qui elle avait longtemps collaboré, la député du Morbihan n’avait pu finir son mandat, frappée par la maladie le 4 mai 2011. Connue pour être une fervente défenseuse de la filière pêche, elle avait su se faire apprécier et respecter par les hommes et les femmes de Keroman. La plaque qui porte désormais son nom a été dévoilée par sa famille. « Ce fut un moment très fort », confie Jean-Paul Solaro. Situé le long de la criée 1 et 2, au cœur du bassin de Keroman, le nouveau quai Françoise Olivier-Coupeau témoigne de l’engagement et de la personnalité d’une femme politique connu pour ses convictions. En 2015, le port de pêche avait déjà rendu hommage à une autre figure emblématique du milieu maritime lorientais : Michel Tonnerre, dont le quai se trouve aujourd’hui juste en face du quai Françoise Olivier-Coupeau.