Actualité


 
mercredi 21 mars 2018

ON EMBAUCHE AU PORT DE LORIENT KEROMAN !

Généralement perçue comme une entreprise dynamique et innovante, la SEM Lorient Keroman, gestionnaire du port de pêche, attire de plus en plus de candidats à l’embauche. Pour autant, elle peine à recruter sur certains métiers. Trois offres en CDI sont aujourd’hui à pourvoir.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Un premier salon dédié à « l’emploi et à la formation maritime », baptisé « Pro&Mer », organisé la semaine dernière du côté de Lanester. Un deuxième, « Cap’Alternance », qualifié plutôt de « job meeting » et accueilli sur la commune de Ploemeur ce mercredi 21 mars. Décidément, la question de l’emploi et de la formation est au centre de toutes les préoccupations du moment. Il faut dire que dans plusieurs secteurs, comme dans le maritime, on peine de plus en plus à recruter sur certains postes. C’est le cas au port de pêche de Lorient. « « On fait face aujourd’hui à quelques métiers en tension », constate Nadège Ouary, responsable des ressources humaines de la Sem Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port. Résultat, trouver un frigoriste, un technicien ou un opérateur pour l’ARN (Aire de Réparation Navale) relève désormais du casse tête. Plus généralement, on estime à 650 le déficit d’emplois dans les métiers de la mer pour le seul bassin de Lorient.

48 embauches en 4 ans

Une situation qui s’explique avant tout par le nombre élevé de recrutements effectués par les entreprises du secteur (+14% en 2017 à l’échelle régionale). « C’est difficile car il y a sur le marché beaucoup plus d’offres d’emplois que de candidats », observe Nadège Ouary. L’autre raison vient de l’importance des départs à la retraite dus à l’effet « papy boom », et qu’il faut désormais remplacer. « Depuis que je suis là, c’est-à-dire depuis 4 ans, il y a eu 48 embauches en CDI dans tous types de postes », poursuit la responsable, dont l’entreprise compte actuellement 86 salariés. Fort heureusement, certains métiers trouvent plus facilement chaussure à leur pied que d’autres. Aucune difficulté par exemple pour les agents de nettoyage, les conducteurs de ligne, les caristes, les postes administratifs ou encore les commerciaux « Le port de pêche attire », se réjouit Nadège Ouary. « Nous bénéficions d’une bonne image, celle d’une entreprise dynamique et innovante. Il faut dire qu’il y a de la matière. Nous n’arrêtons pas d’évoluer, de nous moderniser et d’améliorer nos outils. Et puis, nous sommes très vigilants à bien accompagner les jeunes qui arrivent chez nous. Nous avons mis en place, par exemple, des parcours et des livrets d’accueil qui leur permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la filière et de rencontrer rapidement les acteurs portuaires ». Actuellement, trois postes de technicien et de frigoriste en CDI sont à pourvoir au sein de la SEM Lorient Keroman. Les candidats peuvent envoyer leur CV et lettre de motivation par mail à l’adresse suivante : service.rh@keroman.fr

Consulter les 3 annonces (candidatures à envoyer avant le 31 mars 2018) :