Actualité


 
mercredi 19 février 2020

UNE PLONGÉE A 360° DANS LE MONDE INACCESSIBLE DES MARINS PÊCHEURS

Lors de ses visites portuaires de Lorient Keroman, la Maison de la mer propose désormais d’embarquer les visiteurs à bord d’un chalutier senneur. Une marée virtuelle de 7minutes pour découvrir la vie à bord. Et le métier de marin pêcheur.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

Mer calme. Après avoir largué les amarres, les marins font route vers le large, direction le golfe de Gascogne. Bienvenue à bord de Dolmen, chalutier dernière génération de l’Apak (Armement de la Pêche Artisanale de Keroman). Vous voilà embarqué pour une marée de deux jours, au large de Belle-Île. Objectif : traquer le rouget à la senne danoise. Quelques minutes avant le départ, c’est Eric Guygniec, directeur de l’armement lorientais, qui vous a accueilli pour vous expliquer les grandes étapes du voyage. Casque de réalité virtuelle sur la tête, vous l’écoutez attentivement avant de vous retrouver à la passerelle, sur le pont, puis dans la salle des machines. Au petit matin, une fois le petit déjeuner englouti, vous voilà avec l’équipage, à l’arrière du bateau, en pleine action de pêche. Un peu plus tard, vous observez les marins pêcheurs trier le poisson, avant de remonter avec eux dans le poste de vie pour une pause déjeuner bien méritée. Chaque scène est filmée à 360°. En tournant la tête, de bas en haut, de gauche à droite, c’est tout un univers d’ordinaire inaccessible aux simples terriens qui s’ouvre à vous. Et c’est bien là l’objectif. « C’est un procédé totalement immersif qui permet de montrer le métier tel qu’il est », explique Carole Boussion, médiatrice scientifique à l’Espace des Sciences/Maison de la mer de Lorient.

Un outil pour recruter

Les casques de réalité virtuelle, 8 au total, seront désormais proposés aux visiteurs lors des circuits découvertes* organisés, chaque vacances scolaires, par l’association. Ils pourront également être mis à disposition des structures professionnelles partenaires, comme ce fut le cas pour le comité départemental des pêches du Morbihan (CDPMEM) qui les a testés récemment aux Olympiades des métiers de Saint Brieuc. « Ce n’est pas avec des flyers qu’on va attirer les jeunes vers la pêche », souligne Jean Piel, chargé de communication du CDPMEM, qui rappelle que d’ici 5 ans, « nous allons avoir besoin de recruter 500 pêcheurs en Bretagne ». Eric Guygniec en est lui aussi persuadé. « Il faut qu’on puisse expliquer réellement nos métiers, dit-il. Montrer qu’à bord des bateaux récents, il y a aussi du confort. Cet outil est un vrai plus pour nous ». Réalisé par Pix factory, société basée à Larmor Plage, le film, qui dure 7 minutes, a également une vocation pédagogique et permet de montrer en détail les efforts réalisés depuis plusieurs années par les professionnels pour pratiquer une pêche durable, respectueuse de la ressource et de l’environnement. Et pour ceux qui n’auraient pas le pied marin, pas d’inquiétude : les images ont été stabilisées pour limiter au maximum l’effet de roulis.

* Retrouver en détail tous les circuits portuaires proposés par la Maison de la mer sur le site : www.maisondelamer.org