Actualité


 
mercredi 21 octobre 2020

LA NORME ISO 14001 UNE NOUVELLE FOIS CONFIRMÉE

Certifié ISO 14001 depuis 2016, le pôle de construction et de réparation navales de Lorient Keroman vient d’obtenir une nouvelle fois son maintien. Un résultat qui souligne les efforts continus mis en place par le port pour limiter au maximum son impact environnemental.




Pour voir les vidéo, il faut activer javascript et télécharger FlashPlayer

En matière de norme ISO 14001, les années se suivent et se ressemblent sur le port de Lorient Keroman. Cette année encore, la partie n’était pourtant pas gagnée, surtout dans un contexte très particulier lié à la crise du coronavirus. Mais au final, les efforts ont une nouvelle fois payé. Auditée les 12 et 13 octobre, la Sem Lorient Keroman, entreprise gestionnaire du port, a obtenu le maintien de la norme ISO 14001 pour le pôle de construction et de réparation navales qui s’étend sur plusieurs zones : Aire de Réparation Navale (ARN), ateliers mécaniques, bureaux administratifs et rive gauche du Scorff, soit un périmètre de 6 hectares au total. Certifié ISO 14001 pour la première fois en 2016, le port avait obtenu fin 2018 une nouvelle certification pour une période de 3 ans (2019-2021), mais soumise à un contrôle annuel. « Ca c’est très bien passé, se félicite Anouck Le Crann, responsable QHSE de la Sem Lorient Keroman. Les conclusions de l’audit soulignent l’amélioration continue de notre système de management environnemental et sa performance ». Quatre points en particulier ont été mis en avant.

Limitation des polluants

D’abord l’implication de tout le personnel du port dans le dispositif mis en place. Ensuite, le suivi pertinent des différentes zones concernées par la certification ISO 14001. « La particularité c’est que nous sommes sur un site ouvert à d’autres entreprises qui doivent, elles aussi, respecter la norme », précise la responsable. L’auditeur indépendant venu passer un jour et demi sur le port a également souligné le travail important effectué sur l’analyse des exigences réglementaires suite à l’obtention, en début d’année, d’une autorisation préfectorale permettant de développer une activité de déconstruction de navires sur l’ARN. Enfin, le rapport d’audit salue les différentes actions menées pour limiter au maximum les polluants dans les eaux de rejet, en particulier sur l’ARN et sur la rive gauche du Scorff. Autant de points positifs qui montrent que « nous sommes dans une démarche constante d’amélioration de notre impact environnemental », indique Anouck Le Crann. Des efforts que la Sem Lorient Keroman a bien l’intention de poursuivre. Le prochain audit prévu en 2021 devra lui permettre de conserver la certification ISO 14001 pour une nouvelle période de 3 ans.